Discussions coquines.....

Un forum pour parler de sensualité, sexualité sans atteindre la vulgarité...de tout de rien ! parlez de nos experiences passées et à venir...echanger quoi !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La petite mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Perle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs.
Humeur : En plein épanouissement !
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: La petite mort   Lun 11 Juin - 9:57

C'est un récit basé sur une expérience vécue il y a peu, rédigé par mes soins. J'avais envie de vous le faire partager ...

Des minutes, des heures, je n'aurai su dire depuis combien de temps je me trouvais ici. J'en avais perdu toute notion. La gorge sèche, je tentais de faire péniblement filtrer un peu d'air dans mes poumons et d'habituer ma vue à l'obscurité. Il faisait désespérément sombre, si bien qu'il m'était impossible d'entrevoir quoi que ce soit. Peu à peu, je repris mes esprits et une douleur lancinante commença à s'emparer de mes chairs meurtries. La morsure des cordes avait entamé ma peau à plusieurs endroits ; la rougissant peut-être, voire même la coupant, mais je ne pus esquisser un mouvement pour le constater par moi-même. Livrée à moi-même, tremblante, je me résolus docilement à attendre. Je ne pus dire combien de temps cela prit encore avant d'entendre la porte grincer et Ses pas résonner sur le sol. Mon cœur battit à se rompre, j'espérais avoir été à la hauteur de Ses espérances. Je songeais que cet épisode douloureux autant physiquement que psychologiquement allait bientôt prendre fin. Il défit mes liens, excepté ceux qui entravaient mes poignets, et me contempla ainsi sur le sol.
- « Tu ne me … Tu ne me détaches pas … ? »
Il marmonna quelque chose que je ne compris pas & les coups partirent instantanément, là où les cordes avaient entamé ma peau. Je ne pus retenir un cri, étouffé bientôt sous la force des autres impacts.
« Avoue que ce genre de comportement se doit d'être immédiatement repris ... », me dit-Il alors que mon corps implosait sous les douleurs cuisantes.
J'étais honteuse d'avoir commis une telle faute et tentais de retenir mes larmes tant bien que mal. Je me confondis en excuses, et ne pus refréner ma colère face à mon attitude. Je ne fis pourtant pas un bruit, incapable de bouger, attendant Sa volonté. Je plantais alors mon regard dans le Sien. Il soutint mon regard sans ciller, un long moment qui me paru être une éternité. Je finis par abdiquer et baisser les yeux, comme toujours. S'approchant de moi, Il m'octroya une caresse et détacha les liens qui entravaient mes poignets. Je me plaçais face à Lui, suppliante, espérant qu'Il m'accorderait une faveur. Il m'y autorisa, & je Le pris instantanément en bouche. Il me laissa faire un bon moment, appuyant sur ma tête pour S'enfoncer au plus profond de ma gorge. Je m'appliquais au mieux à Le satisfaire, sentant l'excitation s'épanouir en moi. M'attrapant par les cheveux, Il interrompit mon mouvement et me rejeta brutalement sur le sol. Sans attendre, Il se glissa en moi, forca l'entrée, fouilla mon orifice déjà meurtri. Je ne pus retenir un hurlement. La gifle partit, cinglante, cruelle.
« Je ne veux rien entendre. »
« Mais … Tu me fais mal ... », geignis-je, presque implorante.
Je sus instantanément que cette supplique était malvenue à la lueur sadique qui animait Son regard. Ses doigts pinçaient mes seins, les griffaient, pendant qu'Il continuait à me défoncer de plus en plus fort. Je me mordis la lèvre pour ne pas laisser échapper un son, malgré les douleurs fulgurantes qui traversaient mon corps. Ses mains enserrèrent mon cou, je me sentis peu à peu perdre pied, ma respiration se fit suffocante.
« Tu dois subir ma volonté dans le silence le plus complet. Quoique je te fasse endurer, tu dois t'y soumettre sans broncher, sans dire un mot. ».
Il serrait ma gorge lentement, j'avais l'impression d'agoniser, je cherchais péniblement ma respiration. Je vis que cette vision de moi ainsi réduite n'était pas pour Lui déplaire et il explosa bientôt en moi. Je sentais les forces m'abandonner, j'avais conscience que ma vie était désormais entre Ses mains. Je me sentis défaillir, étrangement apaisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entravee.blogspot.fr/
Perle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs.
Humeur : En plein épanouissement !
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: La petite mort   Lun 11 Juin - 10:00

Une expérience magnifique et inoubliable pour moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entravee.blogspot.fr/
Coquine51

avatar

Féminin
Nombre de messages : 61
Age : 43
Localisation : Dans la ville du Champagne
Date d'inscription : 28/05/2012

MessageSujet: Re: La petite mort   Lun 11 Juin - 15:17

Ohhhhh oui tres belle histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs.
Humeur : En plein épanouissement !
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: La petite mort   Lun 11 Juin - 16:11

J'ai eu un joli beug de messages sur ce sujet, comment peut-on enlever tout ça ?

Pour le reste ... Oui, c'était un moment très intense ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entravee.blogspot.fr/
barbenoire
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 108
Emploi/loisirs : Mon emploi est mon loisir
Humeur : Badine
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La petite mort   Mar 12 Juin - 0:05

Douce Perle, Perle Douce, Je vous préfère sous le pseudo de Perle. Ce n’est que mon avis, je n’ai pas à me mêler du choix des pseudos.
Douce est aussi bienvenue que Perle le fut.
Comme vous l’avez constaté, j’ai supprimé le bug de votre message.

_________________
Votre sexe n’est là que pour la dépendance, du coté de la barbe est toute la puissance. ( Molière).
Eh holà! sachez encore ceci: vous avez la vie entière pour vous rigoler, et toute la mort pour vous reposer.( François Rabelais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
barbenoire
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 108
Emploi/loisirs : Mon emploi est mon loisir
Humeur : Badine
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La petite mort   Ven 15 Juin - 0:03

Douce,
Je n’ai pas réagi tout de suite à votre texte « la petite mort »parce que il m’a laissé dubitatif.
D’un côté il y a votre texte, bien écrit avec des passages érotiques. Je le sens vrai et je le crois sincère et non copié sur d’autres sites. C’est le coté qui me plait. D’autre part, il me met terriblement mal à l’aise car il se situe dans un monde que je ne comprends absolument pas et qui m’est totalement inconnu. Je ne comprends pas que l’on puisse jouir en faisant physiquement du mal à l’autre et je ne comprends pas plus que la souffrance puisse être un plaisir.
Ne vous méprenez pas. Je ne critique pas, je ne juge pas, je dis simplement mon incompréhension. Comme beaucoup, j’ai lu des œuvres du Marquis de Sade (plusieurs mais pas toutes) et Histoire d’O. Je suis resté un peu en retrait de ces textes. Parce que pour moi, les sévices décrits ne s’appliquaient que sur des personnages fictifs, des héros de roman. Là ou votre texte me mets mal à l’aise c’est que je sais que vous êtes réelle et bien vivante et cela m’empêche de le lire d’un œil neutre avec le recul nécessaire.
La fin qui vous trouve apaisée après une jouissance divine devrait me satisfaire mais ce n’est pas le cas, je me demande si elle n’est pas trop chère payée.
D’autres membres ont gouté votre texte, alors si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à en publier encore.je les lirai sans faire de commentaires.
Après ces lignes « sérieuses »je garde mon esprit taquin en voilà preuve. C’est une courte histoire qui me plait beaucoup, c’est un dialogue.
Le Maso : s’il te plait, fait moi souffrir
Le sado : NON !!!!!!!!!!
fouetteuse blonde

_________________
Votre sexe n’est là que pour la dépendance, du coté de la barbe est toute la puissance. ( Molière).
Eh holà! sachez encore ceci: vous avez la vie entière pour vous rigoler, et toute la mort pour vous reposer.( François Rabelais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs.
Humeur : En plein épanouissement !
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: La petite mort   Ven 15 Juin - 20:11

Merci tout d'abord pour avoir réglé ce petit problème de post ...

C'est une expérience réelle, que j'ai vécue et que j'ai écrite moi-même. Je tenais à l'écrire car je n'avais jamais rien vécu d'aussi fort, d'aussi intense, d'aussi ... beau. Pour le reste, je fais mon mea-culpa. Je pensais avoir retraduit ici la complicité et le plaisir partagé, et je vois donc par ta réaction que ce n'est pas le cas. J'ai mal fait mon boulot (sourire). Je suis une soumise maso, j'apprécie donc les douleurs fortes, même si je sais reconnaître et exprimer lorsque j'ai mal. Cette souffrance physique provoque en moi de l'excitation, du désir, et besoin d'encore davantage de douleur. Pour moi, ce n'est ni un manque de respect, ni un manque d'amour. Pour la simple raison que j'étais pleinement consentante. Si à un moment ou à un autre, il arrive que je n'aille pas ou que ce soit réellement trop intolérable pour moi, il est prévu que nous arrêterons tout dans ce cas. La relation BDSM n'est pas sans danger, psychologique ou physique, c'est une relation où on se dépasse, où on repousse chaque fois un peu plus ses limites. Durant cette "séance", je ne me suis pas sentie mal à l'aise ou sur le point de tout faire arrêter (ça n'est d'ailleurs jamais arrivé). Il prend certes plaisir à me voir souffrir, mais j'aime également moi même ressentir cette souffrance.

Cependant, je comprends que vous n'arriviez pas à comprendre bien ce genre de relation ... Je crois que c'est un peu "une autre vie", on finit par arriver dans une sorte d'était second, dans quelque chose d'assez transcendantal et d'indéfinissable. C'est certain que ça demande une grande maîtrise de soi et que ce sont des rapports très éprouvants à chaque fois.
Pour être honnête, il m'arrive aussi d'avoir des rapports tout à fait tendres, sans douleur, sans domination/soumission. Mais j'ai toujours connu cette forme de sexualité, et pour moi le "vanille" n'est que l'autre versant du plaisir. Mes premiers rapports ont été plutôt soft, mais teintés de cette touche de soumission tout de même. Ce qui ne veut pas dire que je suis également soumise dans ma vie quotidienne et sentimentale en dehors du sexuel.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entravee.blogspot.fr/
Perle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs.
Humeur : En plein épanouissement !
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: La petite mort   Ven 15 Juin - 20:12

Encore un problème de post ... Je voulais modifier le tutoiement employé, et cela m'a encore cité le message ... No

J’ai supprimé le doublon.
Le tutoiement est resté. Ne vous en faites pas cela ne me gêne pas.
Barbenoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entravee.blogspot.fr/
barbenoire
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 108
Emploi/loisirs : Mon emploi est mon loisir
Humeur : Badine
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La petite mort   Sam 16 Juin - 0:19

Ne généralisez pas à partir de ma seule réaction. Je n’ai pas vu ce que vous avez voulu mettre dans votre message. Le malaise qu’il a engendré doit en être la cause. Il est certain que d’autres lecteurs l’ont apprécié avec toutes ses finesses.
Je ne peux être que de votre avis quand vous signalez les dangers physique et psychologiques des relations BDSM. Je souhaite que vous ne poussiez pas les votre jusqu’au point de non-retour.
Votre « plaidoyer » ne m’a pas convaincu. Cependant je vous crois quand vous dites éprouver du plaisir dans la douleur, et plus fort encore du plaisir pour le plaisir que ressent celui qui vous « inflige » ces souffrances. J’admets vos arguments mais je ne les comprends toujours pas.

Petit conseil technique.
Pour corriger un message que vous venez juste d’envoyer : Dans la série des 4 boutons en haut et à droite de la fenêtre du message il faut cliquer sur le bouton marqué «éditer ».
Dans la fenêtre qui s’ouvre alors, vous apportez les corrections souhaitées. Pour terminer vous cliquez sur « envoyer»

_________________
Votre sexe n’est là que pour la dépendance, du coté de la barbe est toute la puissance. ( Molière).
Eh holà! sachez encore ceci: vous avez la vie entière pour vous rigoler, et toute la mort pour vous reposer.( François Rabelais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 411
Age : 29
Localisation : Ici et ailleurs.
Humeur : En plein épanouissement !
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: La petite mort   Sam 16 Juin - 18:00

C'est sûrement parce que c'est un monde qui ne vous convient pas ... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://l-entravee.blogspot.fr/
barbenoire
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 108
Emploi/loisirs : Mon emploi est mon loisir
Humeur : Badine
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: La petite mort   Sam 16 Juin - 21:46

Je pense, pour ce qui me concerne, que vous avez trouvé la bonne conclusion. Mais que ce ne soit pas une conclusion (une fin) pour le forum.
Il y a certainement des amateurs pour ces récits. Je regrette un peu qu’ils n’aient pas participé à notre échange.

_________________
Votre sexe n’est là que pour la dépendance, du coté de la barbe est toute la puissance. ( Molière).
Eh holà! sachez encore ceci: vous avez la vie entière pour vous rigoler, et toute la mort pour vous reposer.( François Rabelais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La petite mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite chienne qui mord un enfant: que faire?
» Ma Zia Petite Star
» Torrent de boue en Colombie.La petite O'Mayra meurt en direc
» mort subite de ma petite Goulue
» Petite feuille verte de nouveaux messages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions coquines..... :: Experiences marquantes... :: les bonnes ! :)-
Sauter vers: