Discussions coquines.....

Un forum pour parler de sensualité, sexualité sans atteindre la vulgarité...de tout de rien ! parlez de nos experiences passées et à venir...echanger quoi !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ma beurette 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jtext



Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 73
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 16/09/2014

MessageSujet: Ma beurette 3   Dim 5 Oct - 6:37

Un soir, on frappe à ma porte, c'est Zita, elle est en larmes et très énervée.

Sa mère lui a avoué qu'au mois d'août, pendant les vacances au bled, ils allaient la marier, que tout était arrangé.

Elle est désespérée et prête à tout.

Je l'assure que je ne la laisserai pas tomber que j'allais essayer de faire quelque chose.

Coup de fil à la collègue, ex-copine et militante féministe.

Elle met en branle les relations et deux heures après, elle arrive.

Une copine juge pour enfants a fait vite, elle a trouvé une association d'accueil.


Le lendemain, je suis à la porte du lycée, j'explique la solution à Zita, qui accepte immédiatement avec soulagement.

Elle mettra au grenier un sac avec les affaires, qu'elle pourra prendre, je le récupèrerai, et
l'association l'emmènera demain à la sortie du lycée.

Le sac n'est pas bien gros ! Tout se passe bien.

Zita m'embrasse, me remercie monte dans la voiture et part avec ma collègue.

Destination inconnue... secrète même pour moi !

Zita m'a appelé quelques jours plus tard, elle avait été prise en charge.

Pour l'été, elle gardait les enfants des participants à des stages sportifs en un lieu que même moi ne pouvais connaître, sécurité oblige.

Grand drame dans sa famille, avec cris, pleurs, malédictions. Plainte à la police, sans suite.

Zita les a appelés un soir, pour les rassurer et expliquer sa disparition, ce qui n'a fait que redoubler la colère de la famille.

Elle a passé l'année suivante dans l'internat d'un lycée.

Je lui ai fait passer régulièrement un peu d'argent de poche.

Quelques coups de fil pour m'informer de son son actualité.

La Terminale marche bien. Elle est candidate à l'entrée en Math-Sup.

Elle a découvert l'athlétisme lorsqu'elle gardait des enfants, l'été dernier, et commence à faire des performances remarquables sur 800 mètres.

Elle aura 18 ans en décembre prochain et ne craindra plus rien.
Le bac s'annonce bien.

Fin juin, coup de fil, reçue au bac avec mention.


Elle va partir en stage d'été avec des jeunes de nombreux pays, elle a trois jours de libre et veux que
je la rejoigne.

Je la retrouve à la gare d'une jolie ville au bord d'un lac célèbre.

Elle est splendide !

Elle veut que nous prenions une chambre dans un hôtel avec vue sur le lac.

Arrivés dans la chambre, elle se met nue imédiatement et m'invite à la rejoindre.

Pas de préliminaires, elle se met en position au-dessus de moi et guide mon membre vers sa fente.

Petite résistance, je vois son visage grimacer un instant puis se détendre.

Je suis bien au fond.

Elle me regarde me dit : "Je suis enfin libre et je voulais que ce soit par toi !"

Nous sommes restés comme cela très longtemps, elle provoquait des va-et-vient très lents, espacés et j'ai mis très longtemps avant de remplir son petit conin.

Elle s'est écroulée sur moi et je crois que nous avons dormi.

Elle a brandi la serviette éponge tachée du sang de sa virginité (comme on fait chez elle) et m'a dit : "Ce n'est pas toi qui m'a dépucelée, c'est moi qui me suis dépucelée sur toi."

Elle compte bien profiter de son stage pour "s'éclater dans tous les domaines mais voulait avant me faire ce cadeau."

Nous ne sommes ressortis du lit que le lendemain à midi.

Nous avions exploré toutes les positions et les possibilités de nos corps.

Elle sait que le plaisir à la pénétration ne viendra que plus tard, mais le cunni et la masturbation la font jouir sans problèmes.

Elle m'avoue avoir très fortement du désir depuis très longtemps, qu'elle satisfaisait en se caressant, mais qu'elle était malgré tout en manque d'homme.

Elle allait se rattraper !

Nous avons fait des courses, lingerie, préservatifs, portable.

Nous avons dévoré un dîner sur une terrasse en bordure du lac.

Puis nous avons regagné le lit où nous avons recommencé jusqu'à plus soif.

Jamais je n'avais pris autant de plaisir à continuer de caresser une fille et à la faire jouir alors que mon désir était temporairement satisfait.

Elle est vraiment très belle, finement musclée, des seins fermes avec des pointes très tentantes, des cuisses longues et fines, une chatte avec des lèvres complètement refermées, un cul musclé et succulent.

Elle a une faculté de jouissance nettement au-dessus de la moyenne, et encore elle débute.

Le plaisir que je lui ai apporté, elle me l'a bien rendu, et dès que je pouvais de nouveau elle me faisait monter au ciel !

Mains, chatte, cul,bouche, seins, elle a tout essayé.

Lorsque nous ne pouvions plus jouir, nous nous massions le corps à tour de rôle, pour notre plus grand bien.

Sa main s'est égarée entre mes fesses et, comme je la laissais faire, elle m'a demandé si les filles le faisaient aux hommes : "Pas toutes".

Plusieurs amantes me l'avaient fait, mais sans aller très loin, elle, va jusqu'au bout, et réussit à provoquer en moi une onde de plaisir bien différente de la décharge.

Séparation.

Je lui souhaite de bien en profiter, en lui recommandant de prendre des précautions.

Mais au fond de moi, je suis un peu jaloux de
ceux qui l'auront, c'est la première fois que cela m'arrive.

Retour sur Paris, je ne fais que penser à elle, et si j'étais vraiment amoureux ??

Zita en a bien profité, eu pas mal d'amants puis ses expériences faites nous nous sommes retrouvés.

Voilà maintenant 33 ans que nous sommes mariés, nous avons trois enfants et sommes Grands-parents !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ma beurette 3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions coquines..... :: Experiences marquantes... :: les bonnes ! :)-
Sauter vers: