Discussions coquines.....

Un forum pour parler de sensualité, sexualité sans atteindre la vulgarité...de tout de rien ! parlez de nos experiences passées et à venir...echanger quoi !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conquête de l'Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jtext



Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 73
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 16/09/2014

MessageSujet: Conquête de l'Ouest   Lun 13 Oct - 6:12

Drague réussie !

Mercredi, fast-food angle Souflot/St Michel, j'attends une collègue
pour une partie de jambes en l'air, si son mari est parti en déplacement.

Une demi-plombe plus tard, l'espoir tombe. Rien d'autre de prévu pour
l'après midi. J'explore un peu autour de moi, que des couples, jeunes.

Dans le fond de la terrasse, une fille seule, rouquine style écossaise,
mal fringuée, avec un volume dénotant un bon appétit.

N'ayant rien d'autre à faire, je l'aborde, lui propose de façon originale un café :
acceptation immédiate, elle est contente de parler avec qq'un.

Elle est américaine, d'un petit bled du Middle-West, veut devenir prof de français, a trouvé une place de répétitrice dans un lycée d'une banlieue proche de celle où j'habite...

Elle est venue pour visiter le quartier St Michel, je vais la guider.

A plusieurs reprises j'essaie de lui prendre la main, mais elle retire
la sienne, expliquant qu'elle a un boy-friend sérieux et que ce serait
un péché... le challenge m'amuse !

Elle est comme beaucoup de citoyens de l'Amérique profonde, peu évoluée et d'une sérieuse crainte de la religion...

Visite à la Sorbone, je lui
montre mon bureau, tente le grand jeu, mais n'arrive pas à autre chose
que de lui embrasser la main.

Elle doit partir, je la dépose à la Cité
Universitaire d'où une compatriote doit la ramener a son lycée...

Pendant le trajet en voiture, elle m'a fait part de son émoi,quand je lui ai embrassé la main : "jamais an american boy n'aurait fait cela "

Nous convenons d'un R.V.pour le samedi soir auquel je n'ai pas l'intention de me rendre, c'est une revanche sur le râteau que je viens de prendre !


Mercredi suivant, je me réveille de bonne heure et je ne sais pourquoi,
je pense à elle et suis pris d'une sérieuse envie...

Je téléphone à son lycée ou sans difficulté (à mon grand étonnement on me donne son adresse)

Je fonce chez elle et la cueille au saut du lit, je l'ai réveillée,
elle m'ouvre en chemise de nuit.

Effectivement elle est très
rondouillarde...

Plates excuses sur le rendez-vous manqué...l'envie de la revoir...etc...

Petit studio, nous nous asseyons l'un à côté de l'autre sur
son lit...

Grande discussion sur la fidélité, l'expression "loin des
yeux loin du coeur " l'amuse beaucoup, j'embrasse sa main, ça lui plaît mais elle me refuse toujours sa bouche.

Le grand jeu,je tombe à ses genoux et commence
à les lui embrasser, elle semble apprécier, mes baisers remontent
gagnant peu à peu du terrain.

Elle me retient mais sans conviction, elle glousse tout en disant "no ho no ! ".

J'écarte ses "bonnes" cuisses, elle a dormi avec sa culotte, et lui mord
et embrasse la chatte, au travers...

Elle ne résiste pas s'allonge en geignant, je fais glisser
son slip sans résistance, elle est trempée, elle à une superbe motte
coiffée de tout petits poils roux frisés...

Ma langue astique son clito,
la fouille, elle a un goût assez prononcé mais j'aime bien...

Elle se tortille en poussant des petits cris et en se massant les seins...tout
en continuant la manoeuvre j'ai enlevé le bas, m'allonge sur elle et la pénètre sans problème tellement elle est mouillée et large.

J'écrase ma bouche sur la sienne, elle laisse pénétrer ma langue et noue la sienne à la mienne...

Je fonds en elle avec le plus grand plaisir...

J'ai fini de me désaper et je l'ai mise à poil complètement...elle a une
grosse paire de seins laiteux mais qui manquent un peu de tenue...


Allongés l'un à côté de l'autre nous récupérons...

Jamais elle n'avait été sucée, elle pensait qu'il n'y avait que les gouines qui se le faisaient...

Elle a un peu honte car elle a prit du plaisir (sans avoir d'orgasme je pense).

Elle a eu deux amants, mais toujours sur la
banquette de la voiture et jamais nue...

Les garçons américains ne
pensent pas au plaisir de leur partenaire et la religion du reste
culpabilise les femmes sur le plaisir.

Mon désir renaît, je la caresse partout, profite de ses seins opulents,
lui mets ma queue dans la main mais elle ne sait pas trop quoi en
faire...

Je lui masse le clito, la doigte au maximum, elle a les yeux
fermés, reste assez inerte mais semble beaucoup aimer...

Mes doigts prennent des petites quantités de sperme et je lui enduits le petit trou...

Je suis sur qu'elle est intacte de ce côté !

Elle réagit subitement, demandant où je voulais en venir, je lui explique que j'ai l'intention de l'enculer...

Elle est très offusquée et
moi très excité par ce nouveau challenge...

C'est un péché grave et même un crime dans certains états des U.S.A.

Je lui explique que chez nous c'est une pratique courante, que toutes les filles le font et que même certaines pour rester vierges ne le font que par là...

Une de ses copines venue en France se l'était fait faire et lui avait
raconté, mais se sentait très coupable...

Quand elle m'a raconté cela j'ai senti que c'était gagné, que
l'expérience de l'une tentait l'autre.

Je lui ai vanté le plaisir pour
l'homme et aussi pour la femme si elle se masturbait en même temps...ça aussi c'est péché... !

Mais je finis par lui faire avouer qu'elle s'y livre souvent et que c'est la seule façon dont elle jouit...

Elle a peur d'être trop étroite mais mon doigt lui prouve qu'elle se dilate sans problème.

Je suis dans un état d'excitation comme jamais.

J'ai une envie presque sadique
de forcer son petit conduit, je bande comme rarement, elle va me sentir entrer grave !

Pas d'acceptation formelle mais elle me laisse faire.

Je l'ai tournée, ai amené sa main à son clito, ai écarté ses fesses et commencé la manoeuvre...

Un peu de mal à trouver l'entrée entre ces deux masses de
chair, mais d'un coup mon gland sent une résistance moindre !

Je dois être au bon endroit, je pousse mon membre avance écartant son petit anneau !

Elle pousse un petit cri de douleur mais je la rassure en lui
disant que c'est le plus dur à passer.

J'attends un peu, l'encourage à
se branler et comme je sens qu'elle commence je débute mon va et vient
en m'enfonçant un peu plus à chaque fois...

Autant elle avait été peu participative par devant, autant elle comprend vite le mouvement,
contractant son cul au bon rythme...

De temps à autre ses doigts quittent sa chatte et viennent
toucher la queue qui l'empale.

Elle pousse un grand cri et se secoue
frénétiquement, elle vient de faire exploser son plaisir. !

Elle est maintenant muette et toute molle moi je continue mon pilonnage, m'enfonçant au maximum au moment ou j'envoie !

Excellent sans compter le plaisir d'avoir dépucelé ce trou interdit
et péché...

Elle n'est pas mécontente, a bien jouit, a bien senti ma décharge
alors que dans la chatte elle ne sens rien.

Elle s'en était fait une
montagne mais après tout ce n'était pas si terrible et avoue même
qu'elle en a été excitée d'où la force de son orgasme...

Elle s'inquiète, a peur que ça ne recoule et fonce aux toilettes qui sont dans la salle de bains à côté du lavabo.

Je la rejoins pour me laver la queue et, supposant que sa bouche
est aussi vierge que son cul, avec l'intention d'inaugurer aussi ce chemin...

Cette idée m'a vite fait retrouver la forme et assise comme elle est,
elle est à bonne hauteur...

Je lui promène mon membre bien raide sur le visage... ça aussi c'est péché et elle ne l'a jamais fait, mais au point où elle en est... !

Elle gobe sans que j'ai trop à insister...

Assez maladroite mais pour un début il faut être indulgent.

Elle tète en aspirant comme un bébé c'est un peu douloureux mais elle est docile et se corrige...

Je me demandais comment
elle allait prendre la giclée mais elle a avalé sans faire de difficulté...

Nous sommes retournés au lit avons dormi dans les bras l'un de l'autre...

Au réveil elle m'a timidement demandé de la sucer et nous avons inauguré un 69... pas mal !

Je lui ai proposé de l'emmener au resto goûter " d'autres spécialités
françaises "...

Comme elle faisait sa toilette dans le salle de bains, j'ai eu une nouvelle érection et l'ai rejointe.

Je me colle derrière elle...elle a
compris et sans difficulté écarte ses fesses pour que je pénètre...


Nous nous regardons nous faire jouir dans la glace mais elle a du mal a garder les yeux ouverts.

C'est la première fois que je sodomise une fille debout !

Il y a pas mal d'avantages, elle peut remuer plus facilement et ne s'en prive pas...

De nouveau sa main la fait jouir et j'explose presque simultanément.

Il lui restait deux mois en France et son cul et sa bouche en ont bien profité... moi aussi bien sûr !

Elle était devenue très demandeuse, nous l'avons fait partout... l'audace de franchir les interdits l'excitait et décuplait ses jouissances !

Je pense que son " boy friend " ne regrettera pas l'éducation française !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conquête de l'Ouest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lepesqueux, la route du Rhum et les Conquérants.
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» La BD "1066, Guillaume le Conquérant".
» A Caen une statue de Guillaume le Conquérant ?
» Nouvelle garderie 4 places à 25$ à terrebonne ouest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions coquines..... :: Experiences marquantes... :: les bonnes ! :)-
Sauter vers: