Discussions coquines.....

Un forum pour parler de sensualité, sexualité sans atteindre la vulgarité...de tout de rien ! parlez de nos experiences passées et à venir...echanger quoi !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Souvenirs de jeunesses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Mer 23 Mar - 6:50

Bonjour à toutes et tous!

la suite de mes aventures....

frissonnante lecture à vous

Mes mains caressent ses fesses, descendent dans sa raie. Mes doigts palpent sa fente, descendent vers son périnée que je sens réagir sous mes doigts agiles puis arrivent sur son soyeux anneau plissé; ils reviennent ensuite vers l'antre de tous les plaisirs, s'y engouffrent comme aspirés puis ressortent , remontent pour caresser à nouveau des fesses, ses hanches et ses reins. Elle me souffle :

- Prends-moi.

Je l'ajuste doucement puis, d'un coup de reins je m'enfonce en elle jusqu'à la garde, déclenchant un gémissement de satisfaction qui me comble, m'incitant à commencer sur le champ mes allers-et-retours. J'admire son cul qui m'a tant fait rêver. Il est maintenant à moi tout entier. Je le tiens dans mes mains, je l'embroche de mon sceptre arrivant à faire crier de plaisir sa propriétaire. J'ai du mal à croire que ce que je vis n'est pas un rêve pourtant ces chairs sous mes doigts, cette peau si douce et si fragile sont bien réels. Ma tête bourdonne de tant de plaisir. Ma vue se trouble tandis que ma partenaire me demande de la prendre plus fort puis me crie de la remplir enfin de ma semence.
C'en est trop. La dernière ligne droite est là. C'est la fin de la course. Un dernier coup de reins et j'explose. Je me vide à grands jets dans le ventre de cet adorable femme, mon ex-maîtresse. Un, deux, trois, quatre puis cinq puissantes giclées montent le long de ma hampe pour se mélanger aux abondantes secrétions intimes tapissant les chairs intimes. Je jouis, jouis a en perdre haleine accueillant à bras ouverts les endorphines du plaisir. Je m'affale, rassasié sur les reins de ma maîtresse qui se laisse glisser à plat ventre sur le lit. Nous savourons un lent mais nécessaire retour au calme, sans bouger, se contentant de nous câliner en nous susurrant des gentillesses.

- Tu me fais trop de bien ?

- Hummm ! C'est grâce à toi plutôt.

- Tu n'as toujours personne ?

- Il n'y a que toi qui occupe toutes mes pensées. Et si j'avais quelqu'un tu peux me croire je serais quand même venu mais il se serait rien passé.
- Ça c'est vraiment gentil et, je sais qu'il ne serait rien passé si tu avais eu quelqu'un.

- C'est comme çà. On ne se refait pas !

- Je suis vraiment contente que tu sois venu tu sais !

- Je viendrais toujours, à chaque fois que tu en auras besoin.

- T'es mon 2ème homme alors ?

- Il le faut bien puisqu'il y en a déjà un et qu'il est mon ami.

- Je t'aime. Oui, je crois bien que je t'aime toi aussi. Tu ne m'en veux pas d'aimer aussi ton ami ?

- Non c'est comme çà mais moi aussi je t'aime. Je t'aime bien plus que je ne devrais.

Le sommeil nous gagne petit à petit. Nous nous endormons finalement dans les bras l'un de l'autre, heureux, satisfaits du plaisir d'être ensemble.

Le lendemain lorsque j'ouvre les yeux. Elle est là, dormant profondément à mes côtés. Ce n'était donc pas un rêve. Je pense à mon ami, à nous, aux conséquences de ce nouveau débordement s'il apprenait ce qui s'est passé. Je me lève sans faire de bruit pour aller prendre une douche dans la salle d'eau de ma chambre afin de ne pas la réveiller. C'est samedi, elle ne travaille pas et moi je suis en vacances. Pourquoi ne pas la laisser profiter d'une bonne grasse matinée. La douche prise, je décide de préparer le petit déjeuner, puis me souvenant qu'elle adore les viennoiseries, je m'habille en vitesse et cours à la boulangerie que j'avais vu au coin de la rue en arrivant la veille.
Quand je reviens quelques instants plus tard, elle dort toujours mais le drap a glissé, découvrant presque entièrement ses fesses magnifiques. Je ne peux m'empêcher de la mater, m'attardant sur ses fesses, le sillon qui les sépare en laissant apparaître son petit œillet brun, la courbe de ses reins. Elle est vraiment très belle, plus belle encore que dans mes souvenirs les plus fous. Je tire doucement sur le drap pour la découvrir entièrement. Elle s'est positionnée en chien de fusil, une jambe légèrement repliée sous son ventre. J'ai une vue imprenable sur son sexe, ses lèvres intimes. Je peux admirer tout à loisir ce corps où la graisse et la cellulite n'ont pas droit de citer, cette affolante chute de reins sur laquelle de nombreux mâles ont dû se retourner et fantasmer. Je m'intéresse à son petit abricot dont les lèvres légèrement entrouvertes font monter en moi une folle envie de lui faire l'amour.
Elle est toujours aussi belle, à la réflexion bien plus belle qu'avant car ses formes autrefois un peu trop fines sont maintenant celles d'une femme au sommet de sa séduction.
Sa position me refait penser à la première fois où mes mains se sont égarées dans son entrejambe pour faire connaissance avec la douceur de la peau de son ventre, de ses fesses puis de son sexe. Je sens monter en moi le désir de la prendre encore, comme avant quand sa voix me fait réaliser qu'elle s'est réveillée.

- ça te plaît ?

- Tu es magnifique !

- Flatteur en plus. T'as une idée derrière la tête où tu le penses vraiment !

- Les 2 pour être franc.

- Je les trouve trop grosses maintenant.

- Plus appétissantes je dirais !

J'en profite pour poser une de mes mains sur ses hanches en descendant doucement vers ses fesses. Je la sens frissonner au contact de mes doigts. Je continue mes caresses sans rencontrer la moindre désapprobation de sa part. Mes deux mains courent maintenant sur son corps, explorant le moindre centimètre carré de sa peau, m'attardant sur ses fesses pour les malaxer et les séparer pour me repaître de ses trésors intimes. Elle n'est pas dupe.

- Voyeur !
- Ça m'excite que tu te laisses faire ainsi !

- Je sais et ça m'excite aussi de te laisser t'exciter en te rinçant l’œil sur ma chatte et entre mes fesses comme tu le fais...

- Justement c'est que ça se voit qui m'excite !

- T'es vraiment un grand vicieux toi ! Tu vas me faire languir longtemps comme çà ?

Je me déshabille rapidement pour me coller à elle et lui faire sentir le désir que j'ai d'elle. Je ne bande pas encore complètement mais mon sexe glissé entre ses deux globes de chair va très vite devenir opérationnel.
Elle ronronne de plaisir en frottant ses fesses d'une manière suggestive contre ma verge. Elle se plaint en me murmurant :

- Je pensais que mon cul t'excitait plus que çà.

- Ne t'inquiètes pas. Tu vas être servie ma chère.

N'y tenant plus je couvre mon gland de salive avant de le faire coulisser dans la vallée offerte, me rapprochant à chaque coup de reins de l'entrée de sa vulve. C'est délicieux. Je fais durer le plaisir de cette lente, très lente progression vers la porte de tous les plaisirs. J'y arrive enfin. Ma belle se cambre, m'invite à poursuivre mes investigations sans plus tarder. Encore une fois ce sont ses doigts qui enserrent mon vit et le font glisser dans l'entrée toute acquise à ma cause. Je m'enfonce en elle. Elle pousse un long gémissement tandis que je sens ses chairs s'ouvrir pour me permettre de la pénétrer de plus en plus profondément. C'est trop bon. Je ne peux m'empêcher de gémir à mon tour. Elle me souffle :

- Tu aimes ?
- Non. Non. J'adore. C'est trop bon. Tu es trop bonne !!

- Prends-moi. Prends-moi tout au fonds !!

- Laisses-toi faire !

C'en est trop. Elle m'excite comme ce n'est pas permis. Je me mets complètement sur elle, la forçant à se mettre à plat ventre puis après avoir immobilisé ses poignets au-dessus de ses épaules, je commence à la besogner.

- Oui. Ouiiiiiiiiiiiiiiii. Fais de moi tout ce que tu veux !

- Tout ?!?

- Oui tout.


...à suivre!!

Voluptueusement,

Maxim's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa-Belle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Inaccessible
Emploi/loisirs : Enseignante - Universitaire
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: Une belle expression écrite...   Mer 23 Mar - 11:36


Bonjour

Une fois encore je suis captivée par votre très agréable récit.
Il y a de l'émotion, il y a du sentiment et il y a du "bon" sexe.

Qu'il est agréable de parcourir des récits biens écrits et soignés.
Votre expression écrite est remarquable et rend votre histoire attractive.

Une sémantique plaisante au service d'une plume talentueuse.
Je suis déjà à me réjouir pour une suite éventuelle.
Possédez-vous un Blog ?

Merci

Isa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Mer 23 Mar - 14:29

Maxim's, tu es le roi des récits érotiques !

Franchement, à chaque fois que je te lis, ça me donne envie et mon sexe se durcit

Ca me donne des idées pour mes scénarios...

Moi aussi ce genre de choses dans ton récit m'exciterait et m'excite.
Mater, le plus beau cadeau pour nos yeux et notre libido !!!!

A+ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Jeu 24 Mar - 16:27

Merci à vous Isa et Sexy pour ses retours particulièrement ardents!! Very Happy

cela m'encourage à poursuivre mon trépident récit...

bonne lecture à toutes & tous !! Cool

J'accélère ma possession. Elle se laisse totalement faire. M'encourage à la prendre sans ménagement en me soufflant qu'elle aime ça, me demande de la faire jouir. Il me faut reprendre le contrôle sinon c'est moi qui vais jouir prématurément...! J'alterne les coups profonds plus lents et ceux plus rapides mais plus superficiels.
C'est vraiment un délice de la prendre alors qu'elle est totalement offerte, ouverte. Elle jouit très vite, presque trop vite, moins puissamment aussi. Elle récupère très vite, bien plus vite qu'elle ne m'en a donné l'habitude. Je n'ai pas joui... Mon regard glisse sur ses reins, ses fesses alanguies, sa raie, son petit anneau brun si attirant. Mes mains courent sur ses courbes. Elle ne bouge pas. J'en profite pour la retourner et la mettre sur le dos. Elle ne dit rien, se laisse faire docilement tandis que j'ouvre largement ses cuisses tout en les ramenant contre sa poitrine. Je la regarde ainsi offerte. Elle est magnifique avec son petit abricot lisse entrouvert d'où s'échappe un long filet de cyprine. Elle me regarde en souriant tandis que ses yeux descendent vers ma verge dressée contre mon ventre. Je m'approche. Elle me sourit toujours. Je pose mon gland devrant l'entrée béante de son vagin dilaté par l'excitation intense, je m'y enfonce lentement, je ressors me délectant des sensations que me procurent ces va-et-vient. Tout mon gland est luisant de ses sécrétions. Je le pose plus bas sur sa petite corolle brune qui réagit à mon approche: cela m'excite de la voir ainsi réagir, comme une acceptation à la saillie contre nature qui va bientôt se produire...
Son regard change tout à coup. Ses beaux yeux s'écarquillent tandis que je lui demande :

- Vraiment tout ?

Elle ferme les yeux pour répondre :

- Oui. Vraiment tout !!!

J'appuie fermement en la tenant fermement aux cuisses tandis que je la vois relâcher tous ses muscles. Ses chairs s'ouvrent doucement, me laissant m'enfoncer lentement entre ses fesses !! Elle ouvre la bouche comme lorsque l'on est en train de suffoquer. Je m'arrête quelques secondes avant de pousser à nouveau et poursuivre ma conquête de cette antre secrète. Je pousse encore jusqu'à m'engouffrer tout entier dans son intimité anale qui n'offre plus à présent l'ombre d'une résistance. Je la remplis totalement !! Elle ouvre les yeux, affolée, expulsant de sa gorge un cri de douleur mêlé à des râles de plaisirs : Je suis en elle, entièrement !!! Elle halète plus qu'elle ne respire, criant à la manière d'un jeune chiot comme atténuer la douleur lancinante qui lui brûle le rectum mais également me signifier le plaisir qu'elle en retire !! Nos regards se cherchent, se trouvent et s'accrochent. Nos lèvres se joignent puis c'est nos langues qui se caressent, s'épousent et se cajolent pour un long, très long baiser profond, torride !! Lorsque nous nous séparons enfin je lui demande :

- Ça va ?

- Tu es gros. Je n'accepte pas souvent çà tu sais !

Cette réplique augmente encore un peu plus mon excitation déjà à son paroxysme...!

- J'apprécie beaucoup, énormément même... !!

- J'espère bien! Car je n'ai pas permis çà à beaucoup de mecs crois-moi !!

Je commence à bouger doucement. Ses halètements s'intensifient... Je m'arrête craignant de lui faire mal...

- Non, non. Ça va aller. N'arrêtes pas.

- Sûr ?

- Tu vas réussir à me faire changer d'avis si tu t'arrêtes maintenant !!

Je recommence à bouger doucement en me retirant presque entièrement avant de replonger jusqu'à la garde plusieurs fois de suite. Mon sexe coulisse plus facilement après quelques allers-retours. Je la pistonne maintenant avec une facilité qui m'étonne autant qu'elle m'excite !! Jennifer se met à présent à bouger son bassin d'avant en arrière accentuant la puissances de mes pénétrations! C'est incroyablement bon d'autant que ma maitresse laisse échapper des gémissements significatifs du plaisir qu'elle éprouve.

- Tu aimes ?

- Oui. N'arrêtes pas. C'est bon maintenant. Prends-moi plus fort !!!

- Comme çà ?

- Non. Plus fort encore. Défonces-moi !!!!

- Comme çà ?

- Oui. Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ! Oh ouiiiiiiiiiiiiiiiii !

Elle a vraiment l'air d'aimer çà. Je la besogne exactement comme si je la prenais par devant. Elle gémit de plus en plus fort. J'aime ça. Ça m'excite de plus en plus d'autant qu'elle m'encourage en usant de mots incroyablement ordurier comme « Encule-moi » « Oui, bourres-moi bien profonds» tout cela reste d'une incroyable sensualité et absolument pas vulgaire dans le contexte. Elle m'envoûte jusqu'au plus profond de moi-même. J'accélère encore. Je sens l’apothéose arriver à grandes enjambées. Nous crions de concert. Je ressens chacun des spasmes de ses sphincters !! Une longue plainte s'échappe de sa gorge : elle est en train de jouir !! Ses yeux basculent dans ses orbites pour ne plus laisser apparaître que ce blanc si grisant ; ma vue se brouille soudain... Je n'en peux plus. Tout explose dans ma tête. La jouissance m'emporte à mon tour. C'est énormissime !!! Les spasmes de plaisir se succèdent, ma semence gicle totalement incontrôlable et si abondante!!! Mes forces me quittent tandis que les vagues de la jouissance se font moins puissantes. Je me laisse retomber contre ses jambes, déconnecté du monde des vivants. Le calme revient doucement. Quand j'ouvre les yeux, elle est là devant moi. Son beau regard planté dans le mien. Elle me sourit encore.
Je lui souris, ne sachant pas trop que dire après cette débauche des sens.

- ça t'a plu ?

- Énorme !! C'était énorme! Si tu n'étais pas presque mariée je tomberais raide dingue de toi !!

- Ça c'est gentil vraiment gentil. Tu as toujours su parler aux femmes toi, enfin à moi surtout...!

Nous sommes toujours emboîtés l'un dans l'autre. Je recule doucement pour la libérer de mon poids, de mon sexe planté dans cette partie de son corps qu'elle vient de m'offrir. Elle me laisse faire puis, s'allonge en me tendant ses bras, réclamant après le plaisir, la tendresse bienfaitrice, devenue tellement indispensable dans notre relation.
Les paroles sont devenues inutiles. Nous nous enlaçons tendrement avant de nous endormir l'un contre l'autre, oubliant l'espace d'un instant, la voie sans issue dans laquelle nous nous engouffrons.

Fin.



Voluptueusement,

Maxim's. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Jeu 24 Mar - 16:55

Tu écris comme un dieu Maxim's !!!!
C'est tellement excitant à lire !!!

Continue Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magicdream

avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Age : 49
Localisation : Midi-Py
Emploi/loisirs : Dans la vie et les plaisirs
Humeur : Humour !
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: quel bonheur !    Ven 25 Mar - 20:03

Maxim's, je n'ai qu'un mot à dire : BRAVO !
Quel plaisir de lire ces récits qui même romancés sont de vrai moments de plaisirs.
A prescrire sans aucune limite !!!
merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa-Belle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Inaccessible
Emploi/loisirs : Enseignante - Universitaire
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: Passionnant, attractif et excitant...   Sam 26 Mar - 7:50


Bonjour

Je ne me lasse pas de vous lire.
Vos récits nous passionnent.

Mon compagnon et moi prenons un grand plaisir à ces découvertes.
C'est d'autant plus remarquable que c'est si bien écrit. Fameux.

Merci...

Isa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Sam 26 Mar - 15:25

Merci à vous deux!!
je suis ravi et flatté par vos retours!!

Cela me donne envie de continuer ...

J'hésite à vous faire part d'autres aventures vécues ou bien je pensais vous faire participer toutes et tous en vous demandant de réfléchirà des thèmes que vous aimeriez que je scénarise... à voir... Wink

J'attends donc vos désidérata et propositions!! Surprised

Voluptueusement,

Maxim's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magicdream

avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Age : 49
Localisation : Midi-Py
Emploi/loisirs : Dans la vie et les plaisirs
Humeur : Humour !
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Vécues ou non    Sam 26 Mar - 16:03

Vécues ou pas Maxim's moi je suis preneur d'aventures aussi belles !
Quant aux sujets, il y en a de nombreux.
Pourquoi pas redonner du désir à une sexagénaire ?
Ou encore, une aventure très coquine avec une religieuse voulant découvrir les secrets du désir....
Ou encore la rencontre régulière avec une ancienne copine de classe qui veut revivre certains beaux moments....

Je laisse ces 3 sujets mais il y en a encore d'autres dans ma tête....
Très bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Sam 26 Mar - 16:45

magicdream a écrit:
Vécues ou pas Maxim's moi je suis preneur d'aventures aussi belles !
Quant aux sujets, il y en a de nombreux.
Pourquoi pas redonner du désir à une sexagénaire ?
Ou encore, une aventure très coquine avec une religieuse voulant découvrir les secrets du désir....
Ou encore la rencontre régulière avec une ancienne copine de classe qui veut revivre certains beaux moments....

Je laisse ces 3 sujets mais il y en a encore d'autres dans ma tête....
Très bonne journée !

Redonner du plaisir à une sexagénaire...non affraid
mais les 2 autres oui Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magicdream

avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Age : 49
Localisation : Midi-Py
Emploi/loisirs : Dans la vie et les plaisirs
Humeur : Humour !
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Sexagénaire   Sam 26 Mar - 17:18

Moi, je connais des femme de 60 ans qui ne demandent pas mieux et qui ont encore de belles choses à offrir !
Je pense qu'elles ont une bonne expérience et savent s'y prendre en plus. je ne dirai pas non.....
Mais chacun ses goûts !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa-Belle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Inaccessible
Emploi/loisirs : Enseignante - Universitaire
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: Je suis encore une jeune femme...   Sam 26 Mar - 20:41

Bonjour

Je n'ai que 28 ans, mais j'aimerais qu'à 60 ans, on me désire encore.
Je suis une vraie salope et je vais me préserver...

Bises...

Isa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magicdream

avatar

Masculin
Nombre de messages : 387
Age : 49
Localisation : Midi-Py
Emploi/loisirs : Dans la vie et les plaisirs
Humeur : Humour !
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: A 60 ans   Sam 26 Mar - 21:41

Isa-belle,, je suis persuadé qu'à 60 ans vous serez très désirable car tout est avant tout question de volonté et de désir.
je connais deux personnes de 60 ans qui ne demanderaient pas mieux que de passer une nuit d'érotisme avec moi pour vivre des émotions sexuelles et les partager.
Donc oui, je confirme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Prposition de récit...   Lun 28 Mar - 13:06

Bonjour à toutes et tous!

En effet Isa, salope à  20 ans, salope à 90 ans !!

On ne change pas avec l'âge, on s'améliore!!

Concernant la suite de mes récits, j'avais pensé à vous raconter mes tous premiers émois sexuels...

pour vous faire une idée, voici le préambule:

dites-moi ce que vous en pensez...

Bonne lecture!

Mes devoirs du soir chez Michel...

il y a toujours une première fois dans la vie, nul n'y échappe!

L'histoire qui suit me replonge très loin dans ma vie de jeune garçon plus précisément dans les premières années de ma pré-adolescence.
C'était à la rentrée scolaire de l'année 1977... j'avais passé tout l'été à déménager avec mes parents. Passionnantes vacances mais quand on est le fils unique de commerçants ambulants, on suit le mouvement et on se tait !!
Ma mère ne s'occupait jamais de moi et encore moins mon père. Mais il me fallait tout de même être bon élève et il eut été inconcevable de ramener de mauvaises notes à la maison ! La sévérité de mon père m' avait obligé jusqu'ici à me maintenir parmi les meilleurs élèves de l'école primaire et je me devais donc de rester à la hauteur.
Après quelques semaines difficiles d'adaptation, je m'etais fait un excellent camarade : Michel.
Nous étions voisins de quelques pâtés de maisons et j'avais pris l'habitude de venir faire mes devoirs chez lui après la classe. Il vivait seul avec sa mère et il régnait une atmosphère particulièrement sereine dans leur maison. Je m'y sentais bien et la gentillesse de sa mère n'avait d'égale que sa beauté. Je me souviens l'avoir assimilée quasi dès la première fois à Marie Laforêt (célèbre chanteuse trentenaire de cette époque que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître!) et qui était pour moi le summum de la grâce et de la beauté féminine ! Je me souviens de ces longues séances de "tripotage" dans ma chambre en regardant des photos très soft de mon idole... Tout comme la star de mes rêves érotiques, la mère de mon copain Michel avait de longs cheveux auburn et mon regard était à chaque fois hypnotisé par ses grands yeux d'un vert céladon irrésistiblement attirants. Son grand sourire, qui ne la quittait jamais, dévoilait des dents parfaitement alignées et d'une étonnante blancheur !
Étant un jeune garçon particulièrement timide et réservé, je baissais la tête presque apeuré quand elle s'adressait à moi en me tendant de sa main délicate les petits sandwichs qu'elle avait tendrement confectionnés pour Michel et moi !
Nous courrions alors nous réfugier dans la chambre de mon jeune ami pour nous délecter de ces pains dont le plaisir gustatif reste un souvenir à jamais gravé au plus profond de ma mémoire !
Les semaines et les mois passaient et notre complicité grandissait sans cesse : Michel était devenu mon meilleur ami. Je me surprenais même à le trouver beau... très certainement parce que la ressemblance physique avec sa mère était frappante ! Les mêmes yeux verts, le même visage parfait et gracieux... très rapidement, une relation ambiguë allait naître entre nous, favorisée sans doute par les bouleversements hormonaux qui agitaient nos jeunes esprits de garçons pré-ado...

je ne sais plus très bien comment, enfermés dans sa chambre, nous en étions arrivés à exhiber nos sexes encore imberbes, à comparer leur taille étonnamment distendue par notre excitation commune en nous exhiber ainsi mutuellement...

Mais ce que j'ignorais totalement, c'était que la mère de Michel épiait malgré nous nos singulières séances érotiques de jeunes imberbes excités !!
Et que j'allais bientôt devenir la jeune victime d'un bien curieux et troublant chantage pervers... .



à suivre... si vous le voulez !! Cool

Voluptueusement,

Maxim's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Lun 28 Mar - 13:20

Oui je veux la suite, c'est prometteur et excitant...

Grâce à toi, je resterai plus longtemps sur le forum.

Mais personne n'est à l'abri d'une longue pause/cure/absence de ma part...

Pas de désinscription au final mais une longue absence de quelques années.

Merci de votre compréhension et merci Maxim's Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Sam 2 Avr - 7:29

Bonjour à toutes et tous,

je n'ai malheureusement pas pu venir avant pour la suite de mes aventures!

Mais aujourd'hui, je répare cela et vous propose de continuer de vous dévoiler mes intimes secrets de jeunesses...
Alors pour votre plaisir ( en tous cas je le souhaite!), bonne lecture: Laughing



        Voilà déjà plusieurs jours que Michel était absent de l'école. À cette époque, les moyens de communication n'étaient pas ce qu'ils sont aujourd'hui. Et le plus simple pour prendre des nouvelles de Michel avait été de me rendre directement chez lui après la classe. J'avais hâte de savoir pourquoi mon meilleur ami manquait ainsi les cours : c'est sûr, il devait y avoir un problème... et puis il me manquait, sa mère me manquait aussi... !

Le visage radieux de Marie (je l'appelait ainsi dans mes rêves coquins) apparut dans l'interstice de la porte du petit appartement. Son sourire, ses yeux clairs en amande m’accueillaient comme d'habitude et un sentiment de bien-être m'envahit une fois de plus.

Bonjour Marc, je suis ravie de te voir ! Entre donc !

En pénétrant dans le couloir de l'entrée, je fut immédiatement enveloppé par le doux parfum presque familier de cette femme merveilleuse qui occupait depuis des semaines mes rêves érotiques les plus insensés... Revenant à la réalité, je m'étonnait de ne pas voir Michel.

Michel n'est pas là ??

Mais non ! Tu n'es pas au courant ??

Au courant ??

Il ne t'a donc jamais parlé de sa maladie ? Il souffre d'une maladie respiratoire rare...

Et il va bien ?? ou est il ??

Ne t’inquiète pas Marc ! Il a fait une rechute dans le week-end et je l'ai envoyé chez sa tante à la montagne...

ah bon... et il va rester longtemps là-bas... ? j'espérais tant le voir... !

tu es adorable …

me dit-elle en passant affectueusement sa main dans mes cheveux bouclés.
Ce contact physique inattendu me procura une érection quasi instantanée et je sentis mes joues chauffer de honte ! J'eus la curieuse et terrible sensation qu'elle avait remarqué mon trouble comme si j'avais été nu face à elle.
Elle m'invita à venir m’asseoir au salon pendant qu'elle me préparait une collation à la cuisine. Je sentais mon cœur battre la chamade troublé de me retrouver ainsi tout seul avec mon « idole », mon amante virtuelle... mon sexe était si tendu à présent que j'en avais des douleurs dans tout le bas ventre. Marie réapparut : elle était vêtue d'une jupe droite qui arrivait tout juste aux genoux et un chemisier brodé sous lequel pointaient presque indécemment ses petits seins qui n'avaient nul besoin de maintien ! Quand elle pris place dans le canapé en face de moi,  je ne pus m’empêcher de porter mon regard sur ses fines cuisses cuivrées qu'elle croisait lentement en s'asseyant. Pendant que je savourais fébrilement le délicieux pain au lait tiède qu'elle venait de m'offrir, Marie me regardait silencieusement en me souriant : je me sentis très gêné d'autant que son regard me balayait de la tête aux pieds à la façon d'un scanner dévoilant tous mes secrets intérieurs : je me sentais littéralement déshabillé par ce regard perçant et en même temps cette sensation m'était plaisante...

je sais qu'il te manque beaucoup Michel, n'est-ce-pas Marc ?

Sa voix qui venait de briser le silence me fit sursauter ! Je sentais bien que sa question n'était pas innocente. En effet, elle reprit :

tu sais, je vous ai vu tous les 2 dans la chambre de Michel...

Sa voix était devenue un peu plus rauque trahissant je ne sais quels sentiments...je  sentis mon sang se glacer et un frisson traversa tout mon corps...je fus pris d'un sentiment de panique et j'étais prêt à me lever et à m'enfuir comme un voleur. Mais curieusement je restait immobile, comme pétrifié par les paroles de Marie.

je ne t'en veux pas Marc. Au contraire, je comprends que les jeune hommes soient troublés par leurs pulsions...

En disant cela, elle se leva et vient s'asseoir à mes cotés. Toujours immobilisé par la honte et la peur, le regard fixé vers le sol, j'étais totalement incapable de produire le moindre geste. Avec un calme et une dextérité hors du commun, elle entrepris de desserrer le ceinturon de mon pantalon, libéra l'unique bouton et baissa lentement le zip de la fermeture éclair... je me laissais faire totalement passif et à sa merci... c'est alors que sa main chaude passa sous l'élastic de mon slip... le doux et habille index de Marie entra en contact avec mon gland hyper sensible : une sensation inédite et tellement agréable qui me fit sursauter!!  c'est alors que dans une spasme totalement incontrôlable, je me mis à me cambrer sous la délicieuse caresse et en moins de temps qu'il ne faut pour l’écrire (!), je déchargeais par petits flots saccadés toute ma précieuse substance laiteuse dans la main de Marie !! une jouissance extrême que Marie prolongea au-delà du raisonnable en continuant à agacer mon gland gluant de ses doigts agiles et pervers mélangeant ainsi judicieusement plaisir et douleur : une extase physique et une plénitude pour lesquelles je garde encore aujourd'hui un souvenir intégral !!! ( en écrivant je suis en érection!). banane

Nos regards se croisèrent alors : le début d'une incroyable et improbable complicité était en train de naître... !


… à suivre !

Voluptueusement,  

Maxim's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa-Belle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Inaccessible
Emploi/loisirs : Enseignante - Universitaire
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: Encore un beau moment de lecture...   Dim 3 Avr - 7:05


Bonjour

Nous découvrons cette suite avec ravissement.
Mon mari apprécie cette vision des choses.
Une vision très masculine.
Moi aussi.

Isa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Dim 3 Avr - 13:47

Bonjour à toutes et tous,

c'est encouragé par vos délicats et très agréables ressentis sur mon récit ( je n'en ai jamais assez alors je vous encourage à continuer!! Wink )
que je vous fais par de la suite de mes aventures d'apprentissage sexuel ... Cool

Bonne lecture et excellent fin de Week-end!! Very Happy


Je ne le savais pas encore mais Marie n'en avait pas du tout fini avec moi...
Bien au contraire pour mon plus grand plaisir et aussi le sien !!

Elle avait donc entrepris de baisser mon pantalon et mon slip jusqu'à mes chevilles de manière à pouvoir jouer plus facilement avec mon bas ventre outrageusement offert à ses lubriques manipulations !
Elle tirait à présent avec insistance sur la peau de ma verge pour décalotter au maximum mon gland congestionné et toujours aussi sensible. Ses doigts vicieux titillaient mon gland distendu en s’attardant sur mon méat anormalement dilaté : cela me procurait une bien curieuse sensation : j'étais étonné tout autant que Marie de voir l'impressionnante quantité de liquide séminal que cette sublime caresse induisait !!

-tu mouilles comme une fille Marc ! Ohhh … Tu m'excite terriblement tu sais !!

Tout en prononçant ses paroles hautement érotiques, elle enserrait ma tige avec vigueur et dans un mouvement précis remontait jusqu'à atteindre la base de mon gland qu'elle serra très fort ; une grosse perle translucide se forma alors en l'entrée de mon méat béant. Puis elle passa méticuleusement son index pour récolter le précieux liquide et porta son doigt trempé de mon intime liqueur à sa bouche impatiente. Elle se délectait alors avec un plaisir accentué par d'imperceptibles grognements féminins de satisfactions...

-hum... que tu as bon goût ! Tu es tout salé c'est sublime ...hum !!

Toujours assise à coté de moi dans le sofa, je la vis tout à coup envoyer sa nuque en arrière, sa tête s'enfonçant dans le moelleux du dossier du canapé en velours tout en suçant ses doigts maculés de mes sécrétions sexuelles. Elle ouvrit un peu plus ses jambes ce qui eut pour effet immédiat de faire remonter sa robe en haut de ses cuisses. De sa main libre, elle saisit dans un geste presque brutal ma main gauche qu'elle dirigea entre ses cuisses à présent largement ouvertes. Je pus d'emblée me rendre compte qu'elle ne portait pas de culotte car le tout premier contact que je sentis à ce moment précis fut le doux velouté de sa toison pubienne...
C'était une première pour moi car je n'avais encore jamais touché de fille encore moins un sexe féminin! Ses doigts guidaient les miens avec une redoutable précision. la fine protection pileuse passée, je fus mis en contact avec ses chairs intimes, toutes autant trempées que l'était mon sexe ! Je sentais ses fines lèvres glisser sous mes doigts et dans un geste rapide et concis, ses doigts appuyèrent sur les miens m'invitant à pénétrer l'intérieur de son vagin ! Ce fut une sensation unique que je me rappelle encore aujourd'hui comme si c'était hier ! Une impression singulière de sentir mes doigts littéralement « happés » par ce sexe chaud et gluant !!
Mais le meilleur et le plus spectaculaire souvenir fut ce moment magique où Marie, cette femme de plus de quinze ans mon aînée et de surcroît la mère de mon ami Michel, se redressa pour venir poser ses lèvres sur mon sexe !!
Et quand elle aspira mon gland entre son palais et sa langue brulante avec toute la vigueur que vous imaginez, je fus propulsé au Nirvana !
Quelle douceur ! Quelles sensations !! Quel immense plaisir de sentir mon gland buter tout au fond de sa gorge !!!
Cette garce de Marie prenait un plaisir presque sadique à m'aspirer ainsi de toutes ses forces et à engloutir jusqu'à la garde ma jeune queue de puceau effarouché !!
Je sentais en même temps sa main experte malaxer énergiquement mes lourdes testicules sensibles surfant une nouvelle fois entre plaisir et douleur subtile...
Les conséquences d'un tel traitement sur mes parties intimes eurent pour effet presque immédiat de me faire éjaculer dans une interminable et incontrôlable série d'abondants jets saccadés que cette chère Marie s'empressa d'avaler avec méthode et délectation !!!



… à suivre !!

Bien voluptueusement,

Maxim's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Dim 3 Avr - 14:14

Tu a un talent pour raconter, Maxim's,....
On ne s'en lasse pas, on jouit ! Wink Cool Very Happy

On n'est jamais déçu avec toi !
J'adore tes suites !
Continue ! Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Ven 8 Avr - 21:42

Bonsoir à toutes et tous!!

un bref passage pour vous écrire la suite des aventures tumultueuses de Marie et de son jeune amant Marc ( c'est moi!!) Cool

Bonne lecture!! Wink

Je me souviens encore de cette soirée consécutive à ma première « pipe », cette phénoménale fellation qui m'avait pour la première fois de ma vie permis de décharger ailleurs que dans les habituels mouchoirs en papiers... !
J'étais tellement obnubilé par ce qui m'était arrivé que j'en avais oublié de manger au grand étonnement de mes parents ; prétextant un abominable mal au cœur, je m'étais enfermé dans ma chambre trop énervé pour faire quoi que ce soit d'autre que de me repasser les délicieux moments passés avec Marie.
Allongé sous mes draps , entièrement nu, je caressais mon sexe tirant sur ma hampe pour bien libérer mon gland tuméfié que je massais doucement avec mes doigts que j'avais précautionneusement enduit de salive. Je fermais les yeux et me mettais alors à imaginer les lèvres de Marie aspirant la totalité de ma bite tendue, sa langue agile jouant avec mon gland trempé de salive et de liquide séminal qui à présent commençait à bien dégouliner de mon méat dilaté... je crois bien avoir vidé mes jeunes testicules 3 fois de suite tellement j'étais excité !! La fatigue et les spasmes répétés eurent bientôt raison de moi et je m'endormis comme un bébé...

le lendemain après midi, je sortis de l'école tout tremblant ; j'avais follement envie de retourner chez Michel pour retrouver ma sublissime Marie mais j'avais en même temps un trac fou... La passion l'emportait finalement sur la raison et je filais à grandes enjambées chez ma maîtresse et rien qu'à l'idée de la revoir, je sentais mon sexe se durcir dans mon slip... !
Mon cœur battait la chamade quand je me mis à presser la sonnette de l'appartement ...et si Michel était rentré ? me demandais-je soudain à moi-même pris subitement d'un affreux doute.
La réponse me fut donnée lorsque la porte s'ouvra et que le visage resplendissant de beauté de Marie éclaira le pas de la porte.

-Entre donc Marc, je t'attendais avec impatience !

Me dit elle en refermant la porte derrière elle. Elle me guida jusque dans le salon et je fut désagréablement surpris de voir qu'elle n'était pas seule... quelle déception !
Une femme rousse aux cheveux très courts et au visage sévère ( le sosie d'annie Lennox qui devait avoir 25 ans à l'époque) était assise dans le canapé, celui la même où la veille, j'avais été agréablement « abusé » par Marie qui s'était passionnément délectée de mon sperme abondant...
s'adressant à l'inconnue, Marie dit :

-Ingrid, je te présente Marc, le jeune homme dont je t'ai parlé...

Celle-ci se contenta de me regarder de la tête aux pieds sans piper mot (façon de parler!). Les traits de son visage restaient étonnamment figés. J'eus à ce moment une curieuse et bien troublante sensation et je sentis mes joues devenir brûlantes de honte... je me demandais alors ce que Marie avait bien pu raconter à sa curieuse amie Ingrid... étaient-elles suffisamment complices et intimes pour que Marie ait pu avoir dévoilé nos secrets intimes de la veille ?? Non ! me dis je à moi-même pour me rassurer, ce n'est pas possible !! faire une pipe magistrale à l'ami de son fils, ça ne pouvait se raconter à personne !! pas même à la plus complice des amies... !
Mais j'allais bientôt avoir la réponse à toutes ces angoissantes et bien troublantes questions....



...à suivre !!


Voluptueusement,

maxim's.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isa-Belle

avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 29
Localisation : Inaccessible
Emploi/loisirs : Enseignante - Universitaire
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 14/11/2013

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Sam 9 Avr - 8:10


Bonjour

Je suis une véritable passionnée de pipe.
Vous imaginez mes émois à lire votre récit.
Merci pour de partage.
Et puis c'est si bien écrit...

Isa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Sam 9 Avr - 9:57

Je devine la suite...

Encore super Maxim's ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Dim 10 Avr - 9:37

Bonjour,

Merci à vous 2 pour ces retours qui me touchent!!

Oui Isa, je sais à travers vos divers récits rapportés sur ce forum toute la sensibilité et le profond(!) intérêt que vous portez à la pipe!Cool

Heureux de savoir que ma lecture t'est jouissive Sexyman !! Wink

La suite de mes souvenirs très vite!!

Bon dimanche !!

Voluptueusement,

Maxim's.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim's



Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 51
Localisation : sud est
Humeur : libertine
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Dim 10 Avr - 18:39

Bonsoir,

un passage furtif pour vous poster la suite de mes torrides aventures sexuelles de jeune homme!!

bonne lecture à toutes et à tous!! affraid



Curieusement, mon sexe était resté en érection. L'ambiance qui régnait dans cet appartement et cette curieuse jeune femme qui me dévorait du regard y était certainement pour beaucoup... J'avais beau me cambrer au maximum pour rentrer mon bas-ventre, ma jeune tige gonflée d'excitation déformait indécemment le tissu élastique de mon pantalon de jogging (à cette époque, les jogging se portaient beaucoup plus serrés qu'aujourd'hui et les tissus à la mode étaient satinés ce qui avait  pour effet visuel d' amplifier les déformations... !).
Sans la moindre pudeur bien au contraire, le regard d’Ingrid se focalisait à présent sur mes attributs masculins : malgré la gène occasionnée, je sentais monter en moins un étrange et insoupçonnable plaisir d'être « maté » de la sorte ! Je restais immobile devant elle, les jambes serrées et sentant ma bite tirer sur le fin tissu de mon slip prêt à se déchirer face à cette puissante érection ! C'est sûr, cette troublante invitée surprise était aussi perverse pour ne pas dire plus perverse encore que ne l'était Marie. Un frisson traversa soudain tout mon être : je sentis tout à coup que mon slip se mouillait... !
Ohhh Non ! Me criais-je à moi-même, c'est encore cette foutue mouille qui afflue de ma verge presque aussi abondamment qu'un petit filet d'urine mal contrôlé !
C'était (et je l'ignorais à cette époque) cette particularité d'hyper sécréteur de liquide séminal pré-éjaculatoire qui faisait encore des siennes...
Je rougis à l'idée que mon pantalon soit à présent souillé de mes sécrétions car, à coup sur, une tache humide était apparu au niveau de mon bas-ventre... !
C'est à ce moment très précis que Marie réapparut dans le salon et s'adressant à Ingrid lui dit d'un air désinvolte et relâché :

-alors, il te plaît mon petit amoureux ??

Mes soupçons étaient bien fondés et ces 2 garces étaient belles et biens complices jusqu'à la garde !! Et j'étais en train de réaliser que je devenais progressivement leur muse sexuelle. Mes jambes faillirent me lâcher de honte lorsque Ingrid répondit :

-Tu avais raison Marie..., il mouille comme une fille : regarde !... Son pantalon est tout taché... c'est particulièrement excitant et suffisamment rare pour être exploré en détails !! je n'avais encore jamais vu ça !!

Continua-t-elle en ricanant.
Sa voix transpirait le vice mélangé à la curiosité et je sentis parfaitement à cet instant toute l'intensité de son avidité sexuelle à mon égard.
Marie l'avait tout autant perçu et elle s'empressa de me saisir par le cou de sa main vigoureuse afin de m'approcher, me « livrant » ainsi à son invitée. Celle-ci se redressa pour venir s’asseoir au bord du canapé. Ses cuisses gainées par un pantalon de cuir noir particulièrement serré s'ouvrirent afin de me permettent de venir au plus prêt d'elle. Avec un sang froid et une parfaite assurance, elle baissa d'un geste bref mon jogging jusqu'à mes chevilles. Marie, juste à coté de nous, ne perdait aucune miette du spectacle que nous lui offrions. Un spectacle totalement impudique !! Et pour cause, mon petit slip de coton blanc, outrageusement déformé par ma queue excitée, était dans l'incapacité d'absorber les monumentales remontées de mon intime liquide : l'abondance de mes sécrétions rendait le fin tissu translucide et cette vicieuse d' Ingrid se délectait du spectacle : mon gland totalement décalotté et extraordinairement gonflé laissait apparaître la large ouverture de mon méat distendu... et du bout de son ongle manicuré, elle se mit à jouer avec ma fragile et sensible ouverture naturelle. Je me tordais sous ces inavouables attaques ; on aurait juré qu'elle voulait forcer le passage et me pénétrer de son ongle ! Une douce et imprévisible sensation envahissait mon sexe ainsi titillé !  Et de façon totalement inattendue, un spasme violent me fit courber l'échine : je me mis à éjaculer abondamment : 3, 4, 5 giclées fulgurantes remplirent bientôt tout mon slip en débordant de toutes parts... il m'avait été impossible de résister plus longtemps à la curieuse mais ô combien agréable caresse d'Ingrid dont les yeux brillants en disaient long sur son état d'excitation...


à suivre … ! hein  vit cracheur

Voluptueusement,

Maxim's
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sexyman76

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1012
Age : 21
Localisation : Le Havre, Seine-maritime
Emploi/loisirs : écrire, musique, photo, littérature
Humeur : coquin et cool
Date d'inscription : 28/05/2015

MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   Dim 10 Avr - 20:24

Quelle suite excitante !

Ca me donne envie !
Dommage que je n'ai pas encore eu ce genre d'opportunités ! Neutral

J'adore ton nouvel avatar ! Plus excitant que le précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs de jeunesses...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs de jeunesses...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» mes souvenirs
» Souvenirs, souvenirs et Noël...
» [Divers Madagascar] Souvenirs de Madagascar
» tant de souvenirs de 1977 a partager. mecanicie 77-78
» [Campagnes] Souvenirs de mon arrivée au camp d’Arué à Tahiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discussions coquines..... :: Experiences marquantes... :: les bonnes ! :)-
Sauter vers: